La Semaine de prière pour l’unité des chrétiens du 18 au 25 janvier

1 - Pourquoi prier pour l'Unité des chrétiens ?
     Depuis les commencements du christianisme, les chrétiens n’ont cessé de se diviser en de multiples Églises et communautés ecclésiales séparées. On y distingue trois grandes familles : orientaux et orthodoxes, catholiques, anglicans et protestants .
Au début du XXe siècle, le mouvement s’est inversé. Pour le témoignage de l’Évangile dans le monde, les chrétiens aspirent aujourd’hui à leur unité visible dans une même foi et une même communion eucharistique, telle est la visée du mouvement œcuménique.
Quand nous expérimentons la souffrance vive des séparations, nous désirons travailler à l’Unité. Que faire devant l’ampleur de cette tâche ? Comment s'y prendre ? L’histoire nous montre notre incapacité naturelle à garder l’Unité et notre impuissance à la rétablir quand elle est brisée. « Si le Seigneur ne bâtit pas la maison, les bâtisseurs travaillent en vain » (Psaume 127, 1) ! Nous prions le Père pour obtenir de lui l’unité comme un don.
La prière pour l’unité nous jette dans le cœur du Christ où nous trouvons sa prière : « Père, qu’ils soient un pour que le monde croie » (Jean 17, 21). La prière nous ouvre au souffle de l’Esprit Saint et nous ajuste au dessein divin de salut. Nous prions pour l’unité « telle que le Christ la veut, par les moyens qu’il voudra ».

2 – L’Abbé Paul Couturier
La Semaine de prière pour l’unité des chrétiens est l’occasion de faire mémoire de l’abbé Paul Couturier, prêtre du diocèse de Lyon, qui fut un témoin et un précurseur d’un authentique œcuménisme spirituel. Après la guerre de 1914-1918, où il a été mobilisé comme infirmier,  le conduit à participer à un apostolat près des immigrés russes, et il va se lier d’amitié avec le monde orthodoxe. À la suite d’une retraite, en Belgique, il va entrer plus profondément dans une réflexion et une action œcuméniques. Il médite notamment le testament du cardinal Mercier : «Pour s’unir il faut s’aimer, pour s’aimer il faut se reconnaître, pour se reconnaître il faut aller à la rencontre l’un de l’autre.» Plus qu’un théologien, Paul Couturier est un spirituel. Il va exprimer sa vision de l’œcuménisme, non pas en inventant la Semaine de prière pour l’unité, mais en la relisant et en lui donnant un souffle nouveau. Elle devient la prière de tous les chrétiens : «Prier pour l’unité, afin de demander à Dieu qu’elle se passe quand Il le voudra et comme Il le voudra.»
Paul Couturier « était  un vrai prophète de Dieu»  Que son témoignage et son intercession nous invitent à mettre au premier plan l’aspect spirituel de l’œcuménisme, la prière.

3 -Prière pour l’unité de L’Eglise de l’abbé Paul Couturier
Seigneur Jésus, qui à la veille de mourir pour nous, as prié pour que tous tes disciples soient parfaitement un, comme toi en ton Père et ton Père en toi, fais nous ressentir douloureusement l'infidélité de notre désunion.
Donne-nous la loyauté de reconnaître et le courage de rejeter ce qui se cache en nous d'indifférence, de méfiance et même d'hostilité mutuelle.
Accorde-nous de nous rencontrer tous en toi afin que de nos âmes et de nos lèvres monte incessamment ta prière pour l'unité des chrétiens telle que tu la veux, par les moyens que tu veux.
En toi qui es la charité parfaite, fais-nous trouver la voie qui conduit à l'unité dans l'obéissance à ton amour et à ta vérité. Amen

A venir

22 février 2018 20h30
1ère Conférence de Carême. « Tout est permis, mais tout n'est pas possible » (1 Co. 10-23) la GPA-PMA
Miélan – Salle Dugoujon
23 février 2018 09h00
A la demande du Saint Père François : Journée mondiale de jeûne et de prière pour la paix.
23 février 2018 18h00
Chemin de Croix.
St Martin, Montesquiou
24 février 2018 17h00
Messe à St Elix, L'Isle de Noé
24 février 2018 17h00
Messe à BASTANOUS
25 février 2018 10h00
Messe à Viozan
25 février 2018 10h30
Messe à AUSSAT
25 février 2018 11h00
Messe à Mirande, Bassoues