Ce mercredi 14 février, mercredi des Cendres : Nous entrons dans le Temps du Carême,

l’occasion de rappeler ce que nous propose de vivre l’Eglise durant ce Temps liturgique et de nous mettre en route vers Pâques !

Le Carême est le temps de préparation à la fête de Pâques, cœur de la foi chrétienne, qui célèbre la Résurrection du Christ.
 Il commence le Mercredi des cendres - le 14 février 2018 - et s'achève le Samedi Saint au soir, veille de Pâques - le 31 mars  2018 .

 La Semaine sainte - dernière semaine de Carême - qui commence avec le dimanche des Rameaux, commémore la Cène, la Passion et la mort du Christ sur la Croix.
Le Samedi saint au soir et le dimanche de Pâques, les chrétiens célèbrent la résurrection du Christ.
La durée du Carême - quarante jours sans compter les dimanches - fait en particulier référence aux quarante années passées au désert par le peuple d'Israël entre sa sortie d'Égypte et son entrée en terre promise ; elle renvoie aussi aux quarante jours passés par le Christ au désert (Matthieu 4, 1-11) entre son baptême et le début de sa vie publique. Ce chiffre de quarante symbolise les temps de préparation à de nouveaux commencements

Le Carême, temps de conversion, repose sur la prière, la pénitence et le partage.
La pénitence n'est pas une fin en soi, mais la recherche d'une plus grande disponibilité intérieure.
Le partage peut prendre différentes formes, notamment celle du don.

Le Mercredi des cendres, premier jour du Carême, est marqué par l'imposition des cendres : le prêtre dépose un peu de cendres sur le front de chaque fidèle, en signe de la fragilité de l'homme, mais aussi de l'espérance en la miséricorde de Dieu.
Tout en le marquant, le prêtre dit au fidèle : "Convertissez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle. »

Le jeûne a pour but de donner soif et faim de Dieu et de sa parole. Il n'est pas seulement un geste de pénitence, mais aussi un geste de solidarité avec les pauvres et une invitation au partage et à l'aumône.


A tous, Bonne route vers Paques