La Fête Dieu, Fête du Corps et du Sang du Christ, Fête du Saint Sacrement.

Le jeudi qui suit la fête de la Sainte Trinité, l’Eglise célèbre la Fête du Saint Sacrement du Corps et du Sang du Christ. Dans certains pays comme la France, la solennité de cette fête est reportée au dimanche suivant. Au cours de siècles, cette fête a reçu plusieurs noms : « Fête Dieu », « Fête du Saint Sacrement », « Fête du Corps et du Sang du Christ », « Corpus Christi » Depuis les tous premiers temps de l’Eglise, la Sainte Eucharistie est honorée par la célébration du Jeudi Saint, mais au XIIIème siècle, une autre fête en l’honneur de l’Eucharistie fut demandée par Notre Seigneur Lui-même, en 1208, à la bienheureuse Julienne de Norwich : c’est la solennité du « Corps du Christ » Cette fête venait à point pour faire face à des hérésies contre la Sainte Eucharistie : c’est pourquoi le pape Urbain IV étendit cette fête à toute l’Eglise. Cette fête nous est particulièrement chère car le Sacrement de l’Eucharistie est le Cœur de la vie de l’Eglise, la Source et le Sommet de notre vie chrétienne.
Le but de cette fête est :
*d’honorer Jésus présent dans le Sacrement de son Amour par lequel Il se donne à nous.
*d’affirmer solennellement notre foi en sa Présence Réelle dans la Sainte Eucharistie,
*de remercier Dieu pour le Pain Eucharistique, vraie nourriture de notre âme.
*d’offrir une réparation solennelle pour tous les outrages et manques de respect que notre Seigneur Jésus reçoit dans ce Saint Sacrement.



Alors que le Jeudi Saint, l’Eucharistie est célébrée comme le « Sacrifice » qui nous sauve, la fête du Corps du Christ l’honore comme le « Saint Sacrement »  par lequel Jésus Lui-même se donne en nourriture à notre âme et demeure toujours avec nous en étant réellement présent dans tous les tabernacles du monde

 Qu’elle doit être notre attitude devant le Saint Sacrement ?
L’Eglise a toujours voulu nous faire approfondir ce grand mystère, mieux comprendre le prix infini de ce don qui nous est fait, stimuler notre amour et notre respect envers la Sainte Eucharistie. Pour mieux l’honorer, la liturgie prévoit depuis le XIIIème siècle, en plus de la Messe, une procession se terminant par un Salut solennel et une Bénédiction du Saint Sacrement.  Participer à la procession, au Salut solennel et à la Bénédiction du Saint Sacrement, nous donne l’occasion de témoigner de notre foi en Jésus-Hostie et de réparer les innombrables manques de respect et outrages qu’Il subit, dont Il souffre et se plaint Lui-même amèrement à Ste Marguerite Marie à Paray le Monial : « Voici ce Cœur qui a tant aimé les hommes qu’Il n’a rien épargné, jusqu’à s’épuiser et se consumer pour leur témoigner son Amour ; en reconnaissance, je ne reçois de la plupart que des ingratitudes, par leurs irrévérences et leurs sacrilèges, par les froideurs et le mépris qu’ils ont pour moi dans ce Sacrement d’Amour .»

Avec nos enfants, ayons à cœur d’honorer le Saint Sacrement autant que nous le pouvons
Au cours de la Messe, marquons notre adoration au moment de la consécration , recevons la Sainte Communion avec le plus grand respect et prenons le temps de faire une vraie action de grâces. En dehors de la Messe, exprimons notre adoration en rendant souvent visite au Saint Sacrement présent dans le Tabernacle et participons aux Saluts du Saint Sacrement et aux temps d’Adoration Eucharistique organisés dans notre paroisse. Un baiser, une génuflexion et une courte prière comme : «  Jésus je vous adore et je vous aime de tout mon cœur » suffiront pour les plus jeunes. Jésus est tellement content quand on vient Lui rendre visite, Lui qui est trop souvent seul et ignoré !

A venir

23 juin 2018 17h00
Messe à HAGET
23 juin 2018 18h00
Messe à St Michel
24 juin 2018 10h00
Messe à Lagarde
24 juin 2018 10h30
Messe à MONTAGNAN ( à côté de BARCUGNAN )
24 juin 2018 11h00
Messe à Montesquiou, Mirande
09 juillet 2018 09h00
Pélé VTT