Eglise de Labarthe

Eglise de Labarthe Le long du Gers et de la D 929, au milieu des maïs, entre Seissan et Masseube, se dresse l’église de Labarthe. Labarthe d’Astarac comme on disait au temps jadis. De nuit, on ne peut la manquer car elle est brillamment illuminée. De jour non plus car elle est toute pimpante. En 2000, l’église vouée à Saint Pierre a subi un lifting rajeunissant (le premier depuis la reconstruction de 1880) tant à l’extérieur qu’à l’intérieur

Saint Pierre qui renia trois fois le Christ et qui, pècheur, est la base de l’Eglise avec une majuscule est un exemple pour chacun : le péché une fois pardonné ne doit pas dissuader de l’action : au contraire !  La fête patronale est célébrée le 29 juin en mémoire du prince des apôtres, dont la silhouette orne un tableau et un des vitraux. Traité en pied à l’extrême droite du chœur, Saint Pierre porte l’étole sur laquelle est inscrite soit le nom du donateur soit le nom de l’artiste… Une apparition légendaire, non reconnue par l’Eglise, veut qu’un des anciens prêtres de Labarthe soit apparu vers la fin du XIX ème siècle à deux jeunes filles ; pour les curieux une monographie consacrée à la commune et à l’Eglise Saint Pierre a été récemment publiée (Mme Odile Noulibos).