Eglise de Pouyloubrin

Eglise de Pouyloubrin Rectifions tout de suite : le nom de Pouyloubrin n’a rien à voir avec le loup ! Mais plutôt avec un gallo-romain du nom de Lobrinus qui préféra ce coteau à la plaine voisine où était installé son collègue Sextianus (Seissan). L’Eglise - jalousement entretenue : toiture, cloches, peinture etc -  fut remaniée au XIX ème siècle pour intégrer dans la nef le mur- clocher. Entre Lobrinus et ces travaux, Arnaud comte d’Astarac donna cette église au monastère de Simorre vers 980 (in chroniques écclésiastiques du diocèse d’Auch)
Le saint Patron de Pouyloubrin est Saint Germier, évêque de Toulouse au VI ème siècle, célèbre par ses vertus, il est également le saint patron de Boulaur, et prisé pour son intercession dans la guérison des maladies de la rate : une source dédiée à Saint Germier était naguère un lieu de pèlerinage. Saint Germier est fêté le 16 mai. Comme il pleut généralement à Pouyloubrin à cette date, la fête communale a été déplacée au début août. Un très remarquable retable en bois doré XVII ème dédié à la Sainte Vierge, avec un plancher orné de la croix de Malte, est à voir.