Fête de l’Immaculée Conception

L'Immaculée Conception est une manière de désigner la Vierge Marie « sans tache » (latin : macula), c'est-à-dire sans péché, C’est une fête de l'Église catholique, à l'occasion de laquelle ce mystère est célébré. Cette désignation précise que Marie, depuis sa conception dans le sein de sa mère, n'a pas été entachée par le péché originel et, contrairement au reste de l'humanité, n'a jamais eu besoin de purification ou de conversion.
La célébration de la fête l’Immaculée Conception de la Vierge Marie – située dans les premiers jours de la nouvelle année liturgique et du temps de l’Avent – nous rappelle la destinée unique de cette femme , choisie par Dieu. Marie est indissociable de l’enfant qu’elle a porté, Jésus, en qui s’est totalement manifesté le Dieu vivant. Depuis le concile d’Éphèse (431), Elle est appelée « Mère de Dieu ». Selon la tradition catholique, elle est déclarée préservée du péché originel dès sa naissance par le pape Pie IX, le 8 décembre 1854 . Dans la Bulle Ineffabilis Deus, le pape Pie IX déclarait : « Nous déclarons, prononçons et définissons que la doctrine qui tient que la bienheureuse Vierge Marie a été, au premier instant de sa conception, par une grâce et une faveur singulière du Dieu tout puissant, en vue des mérites de Jésus Christ, Sauveur du genre humain, préservée intacte de toute souillure du péché originel, est une doctrine révélée de Dieu, et qu’ainsi elle doit être crue fermement et constamment par tous les fidèles ».


En d’autres termes, pour accueillir le Fils de Dieu, Marie ne pouvait avoir en son cœur aucune trace d’hésitation ou de refus. Dieu avait besoin que le don de son amour rencontre une foi parfaitement pure, une âme sans péché. Seule la grâce (le don gratuit de Dieu) pouvait ainsi la préparer, et elle en est comblée (Évangile selon saint Luc, chapitre 1). Comme un fruit anticipé du pardon offert par Jésus sur la croix, Marie (qui a été conçue normalement, par l’union de son père et de sa mère) est immaculée, pure de tout péché, et préservée de cette séparation d’avec Dieu qui marque l’homme dès le début de son existence, le péché originel.
« Pour la plupart des gens, « l’immaculée conception » voudrait dire que Marie a conçu Jésus, par l’action de l’Esprit Saint, sans relation conjugale. Comme si la relation conjugale était, par elle-même, un péché. Ce n’est pas du tout ce que dit la foi chrétienne. Si le mariage était un péché, il ne pourrait être un sacrement rappelle Mgr Jacques Perrier, évêque émérite de Tarbes et Lourdes. »
Lourdes et l’Immaculée
Les apparitions de Lourdes ont eu lieu quatre ans après la proclamation solennelle du dogme de l’Immaculée Conception par le pape Pie IX. Le 25 mars 1858, dans la grotte humide et sombre de Massabielle, Marie converse familièrement avec Bernadette qui l’interroge ; elle lui dit son nom : « Je suis l’Immaculée Conception ».

 

A venir

22 janvier 2022 17h00
Messe à Villecomtal
23 janvier 2022 11h00
messe à Miélan
23 janvier 2022 11h00
Messe des familles à Montesquiou
23 janvier 2022 11h00
Messe avec les familles à Montessquiou
29 janvier 2022 17h00
messe à Montaut
30 janvier 2022 09h30
Messe à Bassoues
30 janvier 2022 11h00
messe à Miélan